Vers l'accueil      Vers le site      Vers le forum      Facebook
 

La LunaCup/LunaCopine est la coupe "Made in Finland"

Informations techniques

Matériau : Silicone de grade médical

Dimensions petite taille : 41 mm de largeur, 47 mm de longueur (taille 1) Petite et grande Lunacopines - Image fournie par Bivea

Dimensions grande taille : 46 mm de largeur, 52 mm de longueur (taille 2)

Contenance petite taille : 19 ml (taille 1)

Contenance grande taille : 24 ml (taille 2)

Date d'apparition : 2005

Nombre de couleurs : 3 (transparente, bleue et verte)

Prix Moyen : 28 € (MAJ le 14/05/09)

Spécificités générales :

  • La LunaCopine, anciennement LunaCup (marque française de Lunette, nom donné par le fabricant finnois) a refondu son packaging et sa stratégie marketing début 2010.
  • Cette coupe menstruelle est blanche, comme la DivaCup, pas aussi translucide que la MoonCup ou la Ladycup. LunaCup Selene petite taille
  • Il existe une version bleue de la LunaCup : la Selene. Elle est aussi translucide mais pas aussi transparente que la BlueCup.
  • La toute dernière innovation (avril 2010) concernant la LunaCopine est l'arrivée d'une nouvelle couleur : la Diana est une Luna verte !
  • A l'intérieur il n'y a rien sur le silicone. A l'extérieur, LUNETTE est présent sur un côté, et MADE IN FINLAND en face.
  • Il y a des lignes sur l'extérieur mais elle ne sont pas graduées.
  • Cette coupe n'est pas aussi souple que les autres, elle est ferme, ce qui la rend un peu plus difficile à plier (et maintenir pliée !) lors de l'insertion, en revanche au port elle s'avère très agréable et peut être portée par des femmes dont les muscles vaginaux sont un peu relâchés, suite à un accouchement par exemple.

A l'insertion : spécificités et problèmes propres à la LunaCopine

  • La LunaCopine a un seul petit bourrelet, contrairement à la MoonCup ou la FemmeCup. Il faut maintenir les bords bien pliés en C ou punch-down, selon la méthode choisie, et ne lâcher le tout qu'une fois la coupe rentrée jusqu'à la base dans le vagin. La LunaCup se dépliera d'elle même correctement. La direction de la tige importe peu dans le positionnement de la coupe dans le vagin.
  • Comme elle est assez ferme, il peut être difficile de maintenir le pliage jusqu'à la fin. Au pire, on peut toujours pousser avec un doigt la coupe vers le fond du vagin si elle a été insérée trop basse.
  • Comme elle est courte, elle peut se retourner si elle est insérée trop rapidement (se mettre en travers et être difficile à rattraper). Si c'est le cas, il faut tenter de retrouver la tige et la sortir, la rincer et la réinsérer.

Au port : spécificités et problèmes propres à la LunaCopine

  • La LunaCopine est très agréable à porter. Aucun problème n'est reporté qui soit propre à cette coupe. La tige, légèrement rigide, peut être coupée si elle devient gênante.

Au retrait : spécificités et problèmes propres à la LunaCopine

  • La LunaCup, comme la MiaCup, et la FleurCup est équipée d'une tige pleine et plate, avec de petits traits pour mieux pouvoir l'attraper. Ce système a plusieurs avantages : non seulement les petits traits garantissent que la coupe ne glisse pas entre les doigts, si le vagin est bien lubrifié, mais aussi le sang ne peut rentrer à l'intérieur de la tige comme la LadyCup ou la FemmeCup. Cette tige est par conséquent plus facilement nettoyable.
  • Le fond est aussi strié : facile à pincer malgré tout et la coupe glisse facilement lorqu'on la tire vers le bas. Comme son diamètre est assez étroit, elle ne fait pas mal du tout en sortant.
  • Attention à ne pas trop tirer sur la tige pour le retrait car elle risque de se tordre (ce qui n'est pas gênant en soit).

===Le nettoyage et la propreté : spécificités et problèmes propres à la LunaCopine=== 3 LunaCopines : transparente, Selene et Diana

  • Malheureusement la Lunacopine un peu tendance à se colorer si on la rince à l'eau chaude. Il faut autant que possible rincer à l'eau froide la coupe entre deux périodes de port. Les zones qui se décolorent en premier sont :
    • Le début de la tige, entre la base et la tige
    • Les petits trous
    • La ligne qui “relie la coupe en deux”, qui va de deux petits trous à la fin de la tige
  • Les petits trous ont tendance à se remplir de sang, qui sèche et est très difficile à ôter. Même avec des aiguilles, il est quasiment impossible de retirer tout le sang collé dans le trous.
  • Les inscriptions à l'intérieur ne gênent pas le nettoyage de la coupe.

Le packaging de la LunaCopine

  • Cela dépend des distributeurs, mais généralement la LunaCup est envoyée avec :
    • Un emballage carton blanc de carton recyclé, avec une fleur bleue ou orange (selon la taille achetée)
    • Un sac de tissu bleu foncé avec des fleurs turquoise et “lunette” en turquoise aussi
    • Ou un sac de tissu vert foncé avec des fleurs vertes plus claires, et “lunette” Grande LunaCopine et le nouveau package
    • Une notice qui donne des conseils sur l'utilisation, la stérilisation, le port… de la LunaCopine
  • Attention le sachet de tissu peut mal se fermer : ne pas hésiter à nouer le ruban de fermeture. Le tissu est très fluide et peut être lavé avec le linge.

En conclusion, à qui s'adresse la LunaCopine ?

  • La LunaCopine peut être portée par toutes les femmes, qu'elles aient des saignements abondants ou non. La contenance est assez grande, comparée à celle des autres coupes (à part la DivaCup, la FleurCup, la Yuuki, la MPower) et elle a l'avantage d'être petite et courte, contrairement aux autres coupes. De part son petit diamètre, la taille 1 pourra être utilisée par les jeunes filles qui ne connaissent pas trop leur corps et qui seraient effrayées par l'insertion d'une protection un peu large.

Des avis sur la LunaCopine ?

  • Un post lui est consacré sur le forum. C'est ici
 

coupes/lunacup.txt · Dernière modification: 08/10/2014 17:42 par Belle_Enfant